Les nouvelles canadiennes

de Ana Maria Surugiu

Lancement de l'appel de projets du Programme Action diversité


Le Ministère est heureux de lancer l'appel de projets 2010 dans le cadre du Programme Action diversité (PAD). Rappelons que le PAD vise à soutenir des projets pouvant contribuer significativement à l'atteinte des objectifs du Ministère en matière de diversité afin de favoriser la pleine participation des Québécois de toutes origines au développement de la société québécoise.

Thème de l'appel 2010
La famille : point d'ancrage à la société d'aujourd'hui et de demain
Cette année, nous invitons les organismes à but non lucratif à proposer des projets qui visent à appuyer les familles, tant natives qu'immigrantes, dans leur adaptation à la diversité dans leur milieu de vie et encourager leur ouverture au pluralisme.
Comment soumettre un projet?
L'ensemble de l'information nécessaire pour répondre à cet appel de projets est disponible dans le site Internet du Ministère, Québec interculturel, à l'adresse : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/partenaires/aide-financiere/pad.html. Vous y trouverez le formulaire de demande d'aide financière ainsi qu'un guide d'élaboration de projet conçu pour vous soutenir dans la présentation de votre demande.

Date limite de dépôt : 14 janvier 2011
Les organismes bénéficient de neuf semaines pour déposer leur demande d'aide financière au service Immigration-Québec couvrant leur territoire. Le Ministère acceptera les demandes dûment remplies accompagnées de tous les documents requis jusqu'au 14 janvier 2011. Les projets retenus seront annoncés au début du mois de mars 2011.
***

Déclaration du Premier Ministre du Canada

Le Premier ministre Stephen Harper a fait la déclaration suivante pour souligner le dévoilement d'une sculpture en pierre de Sa Majesté la reine Elizabeth II, Reine du Canada :
« Au nom de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes, je suis fier d'être présent au dévoilement d'une sculpture de Sa Majesté la reine Elizabeth II, Reine du Canada, créée par Phil White et qui sera ajoutée aux arches des souverains dans le foyer du Sénat.
« Ce dévoilement survient deux jours avant le 79e anniversaire du Statut de Westminster de 1931, loi britannique ayant clarifié les pouvoirs du Parlement du Canada et ayant constitué un moment décisif sur la voie de l'indépendance du Canada, y compris le statut de la Couronne au Canada.
« Les Canadiens ont connu une relation longue et particulière avec Sa Majesté la reine, celle-ci étant venue au Canada 22 fois depuis son accession au trône, il y a près de 60 ans. Lors de sa dernière tournée en juin, Sa Majesté a eu l'occasion d'en dévoiler la maquette.
Cette sculpture ravivera la grande estime des Canadiens et des Canadiennes à l'égard de Sa Majesté, en particulier si l'on songe à son Jubilé de diamants en 2012. »
***

Le gouvernement du Canada dépose le Projet de loi sur la prévention du trafic, de la maltraitance et de l'exploitation des immigrants vulnérables

Le gouvernement du Canada a présenté aujourd'hui le Projet de loi sur la prévention du trafic, de la maltraitance et de l'exploitation des immigrants vulnérables. La réintroduction de ces modifications législatives importantes dans les lois sur l'immigration du Canada contribuera à protéger les travailleurs étrangers vulnérables, comme les danseuses exotiques, qui pourraient être victimes d'exploitation ou de la traite de personnes.
L'honorable Rona Ambrose, ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et ministre de la Condition féminine, ainsi que Joy Smith, députée de Kildonan-St. Paul, en ont fait l'annonce aujourd'hui au nom du ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney.
« Ce projet de loi mettra en œuvre des changements législatifs importants visant à fermer la porte à la victimisation dangereuse des femmes et des jeunes filles. Nous exhortons le Parlement à nous soutenir dans cette grave affaire et à appuyer le projet de loi », a déclaré la ministre Ambrose. « En tant que Canadiens, nous croyons que les femmes dans toutes les communautés doivent être traitées avec tout le respect et toute la dignité qu'elles méritent, et nous nous opposons aux situations dans lesquelles les femmes et les filles font face à des actes de violence, d'abus ou d'exploitation. »
La Loi sur la prévention du trafic, de la maltraitance et de l'exploitation des immigrants vulnérables donnerait aux agents d'immigration une plus grande autorité pour refuser la délivrance d'un permis de travail aux travailleurs étrangers vulnérables envoyés au Canada pour travailler dans des situations humiliantes et dégradantes, y compris les personnes victimes de la traite d'êtres humains au Canada. Le renforcement de l'autorité des agents d'immigration donnerait au gouvernement du Canada un autre outil pour répondre aux situations où un demandeur de permis de travail pourrait être à risque.
« Les travailleurs peu qualifiés et les femmes qui sont emmenées au Canada pour y travailler comme danseuses exotiques se trouvent dans une situation particulièrement vulnérable, a ajouté la députée Joy Smith. Ces modifications permettront de mieux protéger ces immigrants vulnérables qui pourraient être victimes de mauvais traitements ou d'exploitation, ou même la proie de trafiquants. »
***

Le 125e anniversaire du dernier crampon

Le Premier ministre Stephen Harper a fait la déclaration suivante pour souligner le 125e anniversaire de la fin des travaux de construction du chemin de fer transcontinental :
« Il y a 125 ans aujourd'hui, on enfonçait dans le sol de Craigellachie, en Colombie-Britannique, le dernier crampon du premier chemin de fer transcontinental du pays, celui du Canadien Pacifique.
« Il s'agissait de l'un des projets les plus ambitieux et d'une entreprise d'envergure qu'on a mis plus d'une décennie à réaliser. Des milliers de Canadiens et de Canadiennes, dont nombre de nouveaux immigrants, ont pris part à cette construction, travaillant souvent dans des conditions difficiles et dangereuses. Aujourd'hui, je rends hommage particulièrement à ceux qui ont été blessés ou sont morts au cours des travaux. Leurs souffrances et leurs sacrifices ont contribué à ériger notre pays.
« Bien que le chemin de fer ait été financé par des investisseurs britanniques et américains, et construit par des Européens et des Chinois, ces derniers ont ensuite subi une discrimination, dont la taxe d'entrée fondée sur la race. En 2006, notre gouvernement s'est excusé de cette politique discriminatoire.
« Le chemin de fer du Canadien Pacifique a relié des communautés comme elles ne l'avaient jamais été jusqu'alors, donnant au Canada un sentiment nouveau de sa fierté et de son identité. Il a favorisé l'exploration et la découverte tout autant que l'immigration et le commerce.
« L'achèvement du premier chemin de fer transcontinental a été un moment marquant dans l'histoire de notre pays, un événement qui a éveillé l'imagination de ses citoyens et les a incités à des réalisations encore plus grandioses. J'invite tous les Canadiens et toutes les Canadiennes à en apprendre davantage sur cette partie remarquable de notre patrimoine et sur ceux qui ont travaillé si dur à la réaliser. »
***
Mesure pour rendre nos rues et nos collectivités plus sûres

L'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, et le sénateur Claude Carignan ont annoncé le dépôt d'un projet de loi visant à rendre nos rues et nos collectivités plus sûres en réduisant le nombre de procès interminables, parfois qualifiés de mégaprocès. Le gouvernement s'est engagé à améliorer les procédures pénales pour garantir que la justice soit rendue de manière rapide et efficace, conformément au discours du Trône de 2010.
Les mégaprocès découlent souvent de vastes activités accompagnées de violence qui sont le fait du crime organisé, d'activités terroristes ou de la criminalité en col blanc. Compte tenu de l'ampleur et de la complexité de la preuve, des nombreuses inculpations contre plusieurs accusés et de la nécessité de faire entendre plusieurs témoins, les mégaprocès peuvent exiger beaucoup de temps des tribunaux et engendrer des délais excessifs, ce qui augmente le risque d'annulation.
« Notre gouvernement veut s'assurer que le système de justice dispose des outils nécessaires pour rendre nos rues et nos collectivités plus sûres, a déclaré le ministre Nicholson. Les changements que nous proposons aujourd'hui aideraient à rationaliser les procédures de manière à ce que les personnes qui s'engagent dans le crime organisé, la criminalité en col blanc ou les activités liées au terrorisme soient traduites en justice le plus rapidement possible. »
La Loi sur la tenue de procès criminels équitables et efficaces contient de nouvelles mesures relatives aux trois objectifs suivants :
•           le renforcement de la gestion de l'instance;
•           la réduction des dédoublements de procédures;
•           l'amélioration de la procédure pénale.
Par exemple, ce projet de loi permettrait la nomination d'un juge de gestion de l'instance qui aurait le pouvoir d'imposer des échéances aux parties et de les encourager à simplifier les procédures en circonscrivant les questions en litige, en faisant des admissions et en concluant des ententes. Le juge de gestion de l'instance aurait le pouvoir de trancher les questions préliminaires comme les requêtes fondées sur la Charte et les requêtes pour divulgation.
De même, le dédoublement des procédures pourrait être réduit en tenant une audition conjointe des requêtes qui portent sur des éléments de preuve similaires découlant d'affaires connexes, mais distinctes.
« Cette loi donne des outils visant à s'assurer que l'accusé inculpé d'infractions liées au terrorisme et au crime organisé soit traduit en justice rapidement », a déclaré le sénateur Carignan.
Les modifications proposées dans ce projet de loi cherchent à répondre à certaines des préoccupations soulevées et des recommandations faites par la Commission Air India dans son rapport publié le 17 juin 2010.
***

La semaine des petites et moyennes entreprises

Le Premier ministre Stephen Harper a fait la déclaration suivante à l'occasion de la Semaine des petites et moyennes entreprises qui a lieu du 17 au 23 octobre :
« Chaque année pendant la Semaine des petites et moyennes entreprises, nous avons l'occasion de reconnaître des hommes et des femmes entrepreneurs qui ont réalisé leurs rêves. Grâce à leur excellent travail, à leur dévouement et à leur vision, les propriétaires de petites entreprises génèrent les emplois et la croissance économique qui font du Canada une économie concurrentielle et moderne. Ils font en sorte que notre économie sorte de la récession mondiale plus forte que jamais.
« En fait, les petites entreprises, qui représentent 98 % de toutes les entreprises au Canada, forment la pierre angulaire de l'économie canadienne. Notre gouvernement a pour priorité de leur fournir les outils et les avantages dont elles ont besoin pour réussir dans le contexte international en rapide évolution que nous connaissons aujourd'hui. Nos efforts portent sur la réduction des impôts et des règlements qui empêchent la croissance et étouffent l'initiative, l'accès rapide des petites entreprises à du financement et à des investissements, et l'accroissement des échanges commerciaux afin qu'elles disposent de l'accès le plus large possible aux marchés internationaux.
« Notre gouvernement continuera de veiller à ce que les petites entreprises puissent réussir et prospérer. J'encourage tous les Canadiens et toutes les Canadiennes à reconnaître l'importance des réalisations et de la contribution des petites entreprises partout au Canada et à les célébrer. »
***

Le premier ministre STEPHEN HARPER soutient le secteur aérospatial canadien

Le Premier ministre Stephen Harper a témoigné son soutien indéfectible au secteur aérospatial canadien en inaugurant les travaux de construction du nouvel Advanced Composites Manufacturing Centre de la société Bristol Aerospace Limited. Tony Clement, ministre de l'Industrie, Vic Toews, ministre de la Sécurité publique et Steven Fletcher, ministre d'État (Réforme démocratique), accompagnaient le Premier ministre lors de cette annonce.
« La reprise économique demeurant fragile, les hommes et les femmes qui travaillent dur dans l'industrie aérospatiale canadienne peuvent être assurés que le gouvernement fédéral défend leurs intérêts, a affirmé le Premier ministre Harper. L'investissement de notre gouvernement dans l'avion de combat à réaction F35 devrait procurer de l'emploi soutenu au sein des entreprises canadiennes au cours des 40 prochaines années. »
Bristol Aerospace Ltd de Winnipeg, division de Magellan Aerospace Corporation, a obtenu le contrat pour effectuer des assemblages composites complexes destinés à la section horizontale de la queue des avions d'attaque interarmées F35. Avec le temps, cette chaîne d'assemblage pourrait augmenter de 100 personnes l'effectif de cette entreprise. Cette dernière est l'une des 60 sociétés canadiennes, laboratoires de recherche et universités et plus qui profiteront de ce programme.
« En remplaçant un avion qui approche de la fin de sa vie utile, notre gouvernement non seulement investit directement dans l'économie canadienne, mais également crée des emplois spécialisés pour des travailleurs canadiens », a ajouté le Premier ministre.
Notre gouvernement reconnaît que l'industrie aérospatiale et ses travailleurs sont une ressource clé de haute technologie dans l'économie canadienne et essentielle à la prospérité des familles de travailleurs et des communautés de tout le pays.
Nous sommes déterminés à faire en sorte que l'industrie aérospatiale continue à croître et à prospérer.
Les avantages économiques découlant du programme F35 se font déjà sentir partout au Canada, des contrats de centaines de millions de dollars propulsant l'activité économique à Halifax, Bagotville, Calgary, Cold Lake, Montréal, Toronto et Vancouver.
Le Canada a investi près de 168 millions de dollars dans le Programme d'avions d'attaque interarmées. Or, depuis 2002, cet investissement a mené à l'octroi de contrats totalisant plus de 350 millions de dollars à plus de 60 entreprises, universités et laboratoires de recherche canadiens. Le rendement de l'investissement du gouvernement du Canada est donc de deux pour un.
Ce programme fournit au Canada une occasion exceptionnelle d'obtenir des contrats de longue durée pour des travaux de haute qualité dans le secteur de l'aérospatiale et de la défense. Les pays partenaires prévoient acheter plus de 3 000 avions de combat. Au total, plus de 5 000 avions pourraient être fabriqués à l'échelle mondiale en vue de répondre aux besoins de pays non partenaires qui devront remplacer leurs avions de combat vieillissants. La participation de l'industrie canadienne au programme ne se limite pas aux 65 appareils achetés par le Canada. Les entreprises du pays participeront également à la fabrication et à l'entretien de milliers d'autres avions.
Par ailleurs, les lots de travaux ouverts aux entreprises canadiennes ne porteront pas uniquement sur la fabrication et l'assemblage de pièces, mais aussi sur l'entretien, la réparation, les exercices de simulation et la formation, en plus d'une foule d'autres activités de maintenance échelonnées sur 40 ans. Des calculs préliminaires montrent que les entreprises canadiennes pourraient avoir accès, en vertu des plans de participation industrielle, à des contrats totalisant près de 12 milliards de dollars. D'autres possibilités liées à la formation, à la simulation et à la maintenance viendront augmenter ce montant avec le temps, permettant aux entreprises canadiennes de recueillir des retombées économiques du programme pendant toute la durée de vie utile de la flotte mondiale.
Le marché attribué à Bristol Aerospace Ltd. pour la fabrication d'assemblages composites complexes pour la queue du F35 est évalué à quelque 11 millions de dollars. En 2008, cette société a obtenu 43,4 millions de dollars en financement fédéral remboursable qui l'ont aidée à mettre au point de nouveaux procédés de fabrication et d'assemblage nécessaires à sa participation à ce programme. Pour Bristol, il s'agit d'une occasion remarquable pour réaliser des centaines de millions de dollars en travaux à son nouveau centre au fil des ans, alors que le Programme des avions d'attaque interarmées connaîtra sa pleine production.
***

Le nouveau gouverneur général, Son Excellence le très honorable David Johnston.

Le Premier ministre Stephen Harper a fait la déclaration suivante lors de l'installation du nouveau gouverneur général, Son Excellence le très honorable David Johnston.
« Professeur Johnston, au nom du gouvernement du Canada, et de tous les Canadiens et Canadiennes, j'ai l'honneur et le privilège de vous exprimer nos félicitations enthousiastes. Dans quelques instants, une fois que vous aurez prêté serment solennellement, vous occuperez la fonction la plus élevée et la plus ancienne de notre pays. Cette fonction remonte à celle qu'a occupée le gouverneur Samuel de Champlain au nom de la Couronne qu'il représentait à Québec, il y a plus de quatre cents ans.
« Le Canada a toujours été une monarchie et il a toujours eu un gouverneur, qui porte maintenant le titre de « gouverneur général » depuis la Confédération. Professeur Johnston, vous allez devenir le onzième gouverneur général du monarque d'aujourd'hui, Sa Majesté la reine Elizabeth II, tout comme je suis le onzième Premier ministre de Sa Majesté et Madame McLachlin, sa neuvième juge en chef.
« De tels événements constitutionnels nous rappellent à tous qu'Elizabeth II est reine du Canada, notre chef d'État, depuis près de soixante ans, modèle de stabilité, de continuité et de service. C'est pourquoi, comme on a pu le constater encore une fois lors de sa récente visite, le Canada et sa population lui témoignent un grand respect et une grande affection.
« Professeur Johnston, je sais que vous avez à l'esprit l'institution que vous êtes appelé à représenter et la Gracieuse Souveraine qui vous a nommé. Par ailleurs, je crois que dans un peu plus d'un an, vous serez particulièrement fier de présider à la célébration du jubilé de diamant de Sa Majesté.
« En cette occasion historique, je me réjouis particulièrement de la présence de tous les autres représentants de Sa Majesté provenant de partout au Canada.  Aujourd'hui, nous célébrons donc l'ensemble de la Couronne canadienne, tout comme nous entendons vous rendre hommage pour les services que vous avez rendus et rendrez encore au magnifique pays qui est le nôtre.
« Je saisis l'occasion pour remercier et féliciter votre prédécesseur, la très honorable Michaëlle Jean, pour son dévouement et son mandat exemplaire au service du Canada, chez nous comme à l'étranger.
« Par son histoire remarquable, ses qualités personnelles extraordinaires et ses réalisations en cours de mandat, elle a gagné pour toujours le respect et la gratitude de son pays. On se souviendra d'elle avec affection et admiration.
« Mesdames et Messieurs, nous sommes réunis aujourd'hui pour honorer un grand Canadien. David Johnston représentera la Couronne avec non seulement une intelligence remarquable, mais également un caractère exceptionnel.
«Tout au long de sa vie, il a été animé de la ferme conviction que servir est une obligation. Cela répond à un devoir, un impératif du cœur qu'un homme d'honneur doit assumer. À ses yeux, cela est vrai pour sa famille grande et dévouée, les institutions dans lesquelles il a œuvré, les communautés dans lesquelles il a évolué aussi bien que son pays qu'il chérit. Il a toujours vécu conformément à ses convictions.
« Nous pouvons en être certains puisque, pour la première fois, un comité consultatif d'experts non partisans a reçu pour tâche de rechercher une personne possédant la dignité nécessaire pour être investie de ces importants pouvoirs constitutionnels. À la suite de leurs recherches, nous avons pu constater que nombre d'organismes gouvernementaux et d'organisations commerciales ont profité des sages conseils de David Johnston. Les salles d'université ont tiré profit de son savoir, et l'ont reconnu en lui remettant pas moins de treize diplômes honorifiques. Quant à ceux qui l'ont côtoyé au sens le plus large, ils ont eu la chance de profiter pendant des décennies de son engagement public exemplaire et souvent exigeant.
« Compagnon de l'Ordre du Canada, David Johnston a mérité le respect de ses pairs et la reconnaissance de milliers de personnes.
« Même si ce fils de Sudbury est de tout cœur canadien, je ne peux passer sous silence qu'il a, dans sa jeunesse, laissé sa marque dans l'un des grands établissements d'enseignement du monde. Au début des années soixante, il a été le capitaine de l'équipe de hockey de Harvard, désignée deux fois première équipe All-American. À mes yeux donc, lorsqu'on parle de hockey, on doit savoir que les meilleurs joueurs All-American sont en fait des Canadiens.

David Johnston possède de multiples talents.
« Mesdames et Messieurs, je ne peux malheureusement énumérer toutes ses réalisations aujourd'hui. Elles sont trop nombreuses et diverses. Mais voici en quoi il est constant : il incarne une éthique toute canadienne.
« Le Canada est une terre habitée par des gens, qui ont mis de côté leurs origines diverses, et décidé, à partir d'une nature sauvage et sans pitié, de se construire un foyer, une communauté, un pays bénéficiant des libertés et de la protection de la Couronne.
« En acceptant leurs responsabilités, en aidant ceux qui sont dans le besoin, en travaillant ensemble, les Canadiens et Canadiennes ont édifié une société qui fait l'envie du monde. Le dévouement à notre famille et à notre collectivité nous maintient en vie. Le service à notre pays, lui, nous définit, comme nous le rappelle chaque année le jour du Souvenir. Cette tradition de service fera progresser notre cher pays. Et les traditions, Mesdames et Messieurs, sont le lien qui unit les générations passées et futures, le fil avec lequel est formé le tissu de notre société. Sir, vous avez un grand rôle à jouer à titre de gardien de ces traditions et de tout ce qui fait la grandeur de notre pays.
« Au nom de tous les Canadiens et Canadiennes, je vous remercie d'accepter cette fonction.
« Votre épouse Sharon, vous épaulera, elle qui partagera le fardeau rattaché à votre tâche et à qui nous devrons une part généreuse de notre gratitude et affection.
«Dans le cadre de vos nouvelles fonctions, veuillez exprimer à Sa Majesté notre loyauté indéfectible et l'accueil chaleureux que nous lui réservons dans son pays, le Canada.
«Enfin, que le Dieu à qui nous demandons de protéger nos foyers et nos droits, vous guide et vous inspire tout au long de votre mandat au service du Canada. »
***

Ces nouveaux satellites RADARSAT protégeront la souveraineté, l'écosystème et les ressources arctiques

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd'hui un appui  pour la prochaine phase de la mission Constellation RADARSAT (MCR), qui concerne un réseau de trois satellites de télédétection perfectionnés.
« En appuyant la mission Constellation RADARSAT, notre gouvernement veille à ce que le Canada demeure un leader mondial en technologie aérospatiale, d'affirmer le Premier ministre Harper. Ce projet d'avant-garde créera des emplois très spécialisés et attirera des scientifiques, techniciens et ingénieurs parmi les meilleurs du monde à l'industrie spatiale canadienne déjà réputée. »
La Constellation RADARSAT marque la nouvelle phase d'activités canadiennes visant à utiliser l'espace à notre avantage. Du haut du ciel, ces satellites RADARSAT procureront à la Défense nationale une couverture quotidienne de la masse terrestre canadienne et aussi des approches maritimes d'un océan à l'autre, particulièrement en Arctique, et ils assisteront ainsi nos militaires en service actif partout au Canada et à l'étranger.
« Le projet RADARSAT nous a toujours permis de défendre notre souveraineté en Arctique, de protéger l'écosystème de cette région et de développer nos ressources, explique le Premier ministre Harper. Grâce à cette nouvelle phase, nous demeurons à l'avant-garde de ces priorités. »
Le budget 2010 du gouvernement Harper prévoit un financement supplémentaire pour la mission Constellation RADARSAT (MCR) de l'Agence spatiale canadienne. Ce soutien s'inscrit dans la priorité gouvernementale de positionner le Canada comme joueur déterminant en recherche de pointe et en technologie spatiale.

0 comments:

Trimiteți un comentariu